Pourquoi avoir un blog peut être une mauvaise idée pour votre business

Créer un blog uniquement dans l’objectif d’améliorer son classement dans les moteurs de recherche peut conduire à des problèmes majeurs. Lorsque l’optimisation pour les moteurs de recherche est le principal objectif, le contenu peut perdre en pertinence et son utilité pour le lecteur, grand oublié de l’équation x alors qu’on veut Y=trafic.

Un blog qui néglige l’engagement humain risque de ne pas susciter l’interaction des utilisateurs, surtout avec le dernier algorithme EEAT de Google. Pour réussir, un blog doit répondre aux questions et aux préoccupations de son lectorat. Et je vous garantis, trois pauvres articles de blog avec bourrage de mots-clés comme base de référencement naturel, c’est bidon.

tenir un blog d'entreprise peut être une bonne idée pour attirer du trafic sous certaines conditions

Contenu de Faible Qualité et Manque d'Engagement

Créer un blog uniquement pour le référencement naturel peut entraîner plusieurs problèmes :

Contenu de Faible Qualité : Le principal objectif devient la manipulation des moteurs de recherche, ce qui peut conduire à un contenu de faible qualité qui n’intéresse pas les lecteurs. Et les SERP (moteurs de recherche pour la faire courte), regardent aussi comment réagit l’internaute qui tombe sur votre blog. S’il reste ou pas, s’il clique ailleurs, s’il s’abonne.

Manque d’Engagement : Les blogs axés uniquement sur le référencement ont souvent du mal à susciter l’engagement des utilisateurs, car ils ne répondent pas aux besoins et aux questions réelles de l’audience. Pour moi, un blog rime avec newsletter. Comment avertir que vous avez une actu, un lancement de produit ou d’offre de service sinon. Un blog peut rester en suspens des mois, ou moins publier d’articles, sous certaines conditions. André Dubois de Traficmania publie moins qu’avant. Mais, son blog est déjà tellement fourni que les articles continuent d’attirer du monde et avoir des leads, soit via ce contenu, soit avec son bonus. Il a créé une boucle vertueuse qui s’alimente, et y veille aussi par d’autres moyens, ne vous leurrez pas.

Risque de Pénalités Google : Les pratiques de référencement non éthiques pourraient entraîner des pénalités de Google, ce qui nuirait davantage à la visibilité en ligne. Si un de ses algorithmes constate un gros bourrage de mots-clés, c’est-à-dire souvent répété, et une page qui en contient beaucoup, comme un bottin téléphonique (oui, je sais, la version papier c’est du passé).

Pas de Valeur Ajoutée : Un blog doit apporter une valeur ajoutée à ses lecteurs. Se concentrer uniquement sur le référencement peut faire oublier cet aspect crucial. C’est un humain qui lit, un humain qui vous a trouvé parmi un océan de propositions. Dès le titre, les premières lignes, s’il n’accroche pas à votre contenu (style et réponse par exemple), il va voir un concurrent. Tout simplement. D’ailleurs, vous le faites aussi !

Concurrence Féroce : En parlant d’elle, dans le référencement, elle est sacrément intense. Un blogueur qui néglige l’aspect du contenu de qualité risque d’être noyé parmi les milliers d’autres sites similaires. Votre blog n’est qu’une goutte d’eau douce si le copywriting n’est pas bon.

Pour finir de noyer le poisson, un blog doit être une ressource utile et informative plutôt qu’un simple outil de classement dans les moteurs de recherche. Se concentrer sur la création de contenu de qualité et l’engagement des lecteurs est essentiel pour réussir à long terme, très long terme. Il y faut de la ténacité, de l’entrainement, de l’acharnement.

Quand un site vitrine avec blog est créé pour seul but d’améliorer le référencement naturel, la désillusion arrive bien vite. Il ne voit pas de résultats significatifs au bout de 6 mois à un an, il est déçu comme un bout de chou qui voulait un glace à l’italienne plus grande que sa tête :

Impatience : ne pas y voir des résultats positifs, surtout s’il a investi du temps et des ressources dans la création de contenu. Et peut-être de l’argent par de mauvais conseils de professionnels.

Doute : sur l’efficacité de la stratégie de blogging pour le référencement. Il peut remettre en question l’utilité de maintenir le blog. Et cet entrepreneur aura raison ! Il vaut mieux une page FAQ qui reprend des points de ces trois pauvres articles non lus tournés vers les problématiques des lecteurs cibles, le fameux persona.

Découragement : L’absence de visibilité dans les résultats de recherche peut décourager. Surtout s’il s’attendait à des améliorations plus rapides dans son classement. Grave erreur stratégique !

Besoin de Réajustement : “Le blogueur SEO” peut ressentir le besoin de réévaluer sa stratégie de contenu et de référencement, cherchant à comprendre ce qui ne fonctionne pas et à apporter des ajustements. Et là, ça vaut le coup et le coût de persévérer. Tentez de poser des kpi avec la méthode SMART et de voir long terme. Posez-vous les bonnes questions aussi.

Notez que le référencement naturel nécessite souvent du temps avant de produire des résultats significatifs, et la persévérance. La qualité du contenu et l’optimisation sont les pierres angulaires pour réussir dans cette entreprise. Formez-vous, perfectionnez, voire retournez sur vos anciens articles de blog pour les actualiser, et mieux les construire et rédiger. C’est une course de fond, pas un sprint. Si, pour publier le dernier qu’on a trainé à rédiger, là, oui on court après le chrono.

Le blog n’est pas has been

Augmentation du Blogging : il reste est en constante augmentation, avec de plus en plus d’indépendants créant des blogs pour partager leur expertise et établir leur autorité. Un blog permet d’asseoir sa position de sachant, d’expert et montrer des valeurs de générosité aussi en “donnant” de sa personne.

Trafic Organique : Les blogs génèrent un trafic organique précieux. En moyenne, les sites avec un blog attirent 55% de visiteurs en plus. C’est pour ça que certains professionnels de création de site vous disent “on va faire un blog, ça va attirer du monde.” Oui, mais non. C’est une moyenne, à condition de ce qu’on a vu plus haut.

Génération de Leads : Les blogs sont efficaces pour les leads. Les entreprises qui bloguent régulièrement ont 67% de leads en plus par mois que celles qui ne le font pas. Un lead est un internaute qui devient prospect, en s’abonnant à votre blog par exemple. Il s’inscrit par besoin, par envie. C’est un processus dont il est maître.

Contenu de Qualité : sans qualité, pas de revisite sur le site, pas de lead. Les articles de blog bien recherchés et informatifs sont plus susceptibles d’attirer et de retenir l’attention des lecteurs.

Monétisation : De nombreux blogueurs indépendants réussissent à monétiser leur blog, que ce soit par la publicité intégrée, les affiliations, ou la vente de produits et services. C’est un contenu complémentaire. Au milieu des newsletters liées au blog, un coup de projecteur sur votre business rapporte. En ce moment, sur mon autre site kamarel, je ne blogue plus depuis le début de l’année. Parce que j’étais dépassée par la gestion de Graphik, mais aussi pour pouvoir comparer. Et bien, 1/3 de trafic en moins à me faire oublier sans nouveau contenu de blog, ni newsletter qui tombe dans l’email de mon lecteur, client ou potentiel client. Il est vraiment plus facile de fidéliser que d’avoir un nouveau client. Lui parler à travers un blog de sujets qui le concerne le touche. Il sait que je prends du temps pour lui et ses problèmes. C’est un rendez-vous pour les plus fidèles qui me disent quand ? Et quand je lis, je réponds, je suis en conversation. Et c’est un sacré compliment…

Investissement à Long Terme : Le succès du blogging nécessite de la patience. Les résultats significatifs peuvent prendre plusieurs mois, voire des années, à se manifester. Et ça en vaut la peine.

Optimisation SEO : L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) est cruciale pour augmenter la visibilité du blog. Les blogueurs doivent se tenir au courant des meilleures pratiques SEO. Un site internet doit vivre avec du contenu qui vit. Soit vous améliorez vos pages, en crééez d’autres, actualisez vos offres, soit vous tenez un blog.

Le blogging offre aux indépendants une opportunité précieuse d’élargir leur audience, de générer des leads et de développer leur activité. Il faut savoir le faire, et apprendre comme le vélo. Il faut s’équilibrer sur les deux roues, jusqu’à éventuellement être en club et être en compétition. Etre entrepreneur et bloggeur, c’est arriver à ce niveau. Peut importe si c’est de la compétition en petit club ou en groupe international en tour de France

Des faits interressants sur le blogging

Nombre moyen d’articles par site : 20 selon une étude de HubSpot. Cependant, ce nombre varie en fonction du type de blog et du public cible. Par exemple, les blogs personnels ont tendance à avoir moins d’articles que les blogs professionnels ou d’actualité.

Pourcentage d’abandon au bout d’un an : 70 % selon une étude de Bloggernacle. Les principales raisons de l’abandon sont le manque de temps, de motivation ou de résultats. Vous jetez l’éponge ?

Voici quelques statistiques encore plus spécifiques :

Fréquence de publication : 44 % des blogueurs publient du contenu 3 à 6 fois par mois. Et oui, un blog type magazine va peut-être publier en quotidienne, tandis que pour Graphik, je me lance à un rythme de 3 semaines.

Longueur des articles : La longueur moyenne des articles de blog est de 1 200 mots. On recommande un bon contenu construit à 800 mots. Mais ne jouez pas à Balzac pour arriver à ce nombre. Certains sujets sont plus à même d’être longs, d’autres sont plus courts et plus dans l’émotion, comme un article du type coup de gueule.

Thèmes des blogs : roulement de tambour, ce sont les voyages, la mode, la cuisine et la santé qui raflent la couronne.

Revenus des blogueurs : Les revenus des blogueurs varient en fonction de la taille et de la popularité de leur blog. Selon Glassdoor, le revenu moyen d’un blogueur actif est de 52 000 dollars par an pour le business du blogging aux USA. Sachant qu’on a toujours une petite latence ici.

 

Conseils pour percer avec votre blog

Choisissez un sujet qui vous passionne. Si vous n’êtes pas passionné par votre sujet, il sera plus difficile de maintenir votre motivation. C’est logique, mais combien de personnes sur des groupes de réseaux sociaux demandent de l’aide pour… Trouver une idée de business. Alors tenir un blog régulièrement, eux, on oublie de suite. En étant passionné, vous avez et des connaissances, et la soif de partager avec des gens curieux du sujet. Vous ne serez pas à court d’idées, de solutions ou de points de vue. Vous pourrez vous raconter.

Fixez-vous des objectifs clairs. Que voulez-vous atteindre avec votre blog ? Une fois que vous avez défini vos objectifs en kpi, vous pourrez mieux vous concentrer sur votre contenu et votre stratégie marketing. Mettez des objectifs de suivi comme le nombre de visites sur les articles, le temps de lecture, le nombre d’abonnés, le nombre de fois vous publiez vos articles sur une période. Et analysez !

Interagissez avec votre public. Pour être lu, il faut faire savoir que vous tenez un blog. Si vous écrivez un roman sans le proposer à l’édition ou que vous l’auto-éditez, allez-vous garder les cartons de livres au fond de votre salon ou allez-vous proposer votre bouquin aux bibliothèques, librairies et les boutiques en ligne ? Allez-vous faire de la publicité, en parler autour de vous, allez-vous alimenter votre actualité de réseaux sociaux ?

Soigner votre SEO. Choisir les bonnes photos, optimisées pour le web et le SEO, choisir un bon titre à particulièrement bien travaillé. Optimisez votre article avec une structure digne d’un prof de SVT, un mot-clé puis des synonymes, puis des points plus techniques comme la balise title, les meta-descriptions. Vous voyez, il est en dernier.

Les pénalités

récapitulatif infographie de l'article de blog sur le blog comme unique objectif de référencement est une mauvaise idée, voire contre-productive

Google applique diverses pénalités en cas de mauvais contenu ou de contenus mal structurés sur un site web. Cette série de blâmes peuvent avoir un impact négatif sur le classement de votre site dans les résultats de recherche. Voici quelques-unes des pénalités courantes :

Déclassement de Pages : Google peut déclasser des pages entières de votre site si elles contiennent du contenu de mauvaise qualité, dupliqué, ou si elles ne répondent pas aux besoins des utilisateurs. Par exemple avec un taux de rebond énorme et un temps de lecture plus rapide qu’une étoile filante.

Pénalités Algorithmiques : Google utilise des algorithmes pour détecter les pratiques de référencement abusives, comme le bourrage de mots-clés. Les sites utilisant ces techniques peuvent être pénalisés, d’autant plus à chaque page et article. Dans le passé, on mettait des mots liés au porno pour attirer du trafic par exemple.

Pénalité Panda : Elle peut entraîner un déclassement significatif.

Pénalités Penguin : Si votre site est impliqué dans des pratiques de netlinking douteuses, telles que l’achat de liens, il peut être pénalisé par l’algorithme Penguin.

Contenu Non-Structuré : Les contenus mal structurés, sans balisage HTML approprié, peuvent rendre difficile la compréhension par les moteurs de recherche, ce qui peut entraîner une baisse du classement. C’est la fameuse structure de cours de SVT. On met toujours un grand titre (H1), puis du texte ou un titre en balise H2, du texte ou un sous-titre de balise H3. Cliquez depuis un ordinateur sur cet article avec le bouton droit de la souris. Vous voyez une fenêtre, allez sur inspecter. Regardez le titre et les textes, vous les retrouverez. Téléchargez mon bonus pour apprendre à construire un modèle type qui vous aidera amplement sur ce sujet.

 

Pour éviter ces pénalités, écrivez, comme une dissertation, un cours. Vous aiderez votre lecteur à accrocher sur les titres, et s’il est pris dans sa lecture, il plongera dans le texte. Sinon il survolera, ce qu’on fait tous dans la plupart des cas.

D’autres stratégies SEO existent

Bien que le blogging puisse être un élément clé de la stratégie de référencement naturel gratuit si ce n’est votre temps, il est important de se rappeler qu’il existe d’autres stratégies importantes pour améliorer la visibilité en ligne de votre site. Voici quelques-unes de ces stratégies :

SEO Local : Si votre entreprise dépend principalement de clients locaux, le SEO local vous attend. Il consiste à optimiser votre site pour les recherches géographiques, à vous assurer que vos informations de contact sont à jour, et à encourager les avis en ligne positifs, principalement grâce à ? Et oui Google Business. La fameuse fiche, pour certains un sésame, tellement ils ont du mal à valider leur fiche. Et là, aussi, c’est un travail de longue haleine. La région peut être un pays einh.

SEM (Search Engine Marketing) : Le SEA, c’est payant. Ce sont les publicités payantes sur les moteurs de recherche, telles que les annonces Google Ads. Il s’agit d’une stratégie efficace pour générer du trafic instantané vers votre site. Le SEM peut être utilisé pour compléter votre stratégie SEO en ciblant des mots-clés spécifiques et en atteignant une audience plus large. Le SEM englobe le SEO et le SEA.

Un Site Bien Construit et Régulièrement Mis à Jour : La structure de votre site web, sa vitesse de chargement, et sa convivialité mobile ont un impact sur votre classement. Assurez-vous que votre site est bien structuré, rapide à charger, et qu’il offre une expérience utilisateur optimale. De plus, maintenez régulièrement votre site à jour en publiant du contenu frais et pertinent. Les moteurs de recherche valorisent les sites actifs et mis à jour. Rajoutez une page FAQ, rajoutez des questions, mettez à jour vos témoignages etc… Vos possibilités sont nombreuses pour aussi contenter les SERP (moteurs de recherche).

Le SEO spécifique aux réseaux sociaux, également appelé « Social Media Optimisation » ou « Social SEO », est une approche qui vise à optimiser la présence d’une entreprise ou d’une marque sur les réseaux. Le SMO améliore sa visibilité dans les résultats de recherche des moteurs de recherche. Cette approche comprend diverses techniques et bonnes pratiques pour tirer parti des réseaux sociaux dans le cadre d’une stratégie de référencement globale. Voici quelques éléments clés du SEO spécifique aux réseaux sociaux :

Optimisation des Profils : une bio bien construite qui correspond aux normes du réseau social avec un avatar au bon format, un lien vers le site, voire vers des pages de votre site.

Publication de Contenu de Qualité

Utilisation de Hashtags : Les hashtags sont couramment utilisés sur les plateformes de médias sociaux. Ils aident à catégoriser le contenu et à le rendre plus facilement découvrable. Recherchez les hashtags pertinents pour votre industrie ou votre niche et utilisez-les de manière stratégique dans vos publications. Et créez votre # de marque.

Engagement avec l’Audience : Répondre aux commentaires, questions et messages de votre audience sur les réseaux sociaux est plus impactant qu’un pouce ou un repartage. L’interaction avec les utilisateurs montre que votre marque est active et engagée, ce qui peut améliorer votre réputation en ligne.

Intégration des Boutons de Partage : Intégrez des boutons de partage sur votre site web, blog et autres contenus en ligne. Cela permet aux visiteurs de partager facilement votre contenu sur leurs propres profils de médias sociaux.

Analyse des Données : Suivez les performances de vos activités de médias sociaux à l’aide d’outils d’analyse. Identifiez ce qui fonctionne bien en termes d’engagement et d’acquisition de trafic depuis les réseaux sociaux.

Collaboration avec d’autres comptes pros: Les influenceurs des médias sociaux, des partenaires, des clients.

Optimisation du Contenu Vidéo : Les vidéos sont de plus en plus populaires sur les réseaux sociaux. Optimisez les titres, descriptions et balises de vos vidéos pour maximiser leur visibilité. Mais variez vos formats, et non pas besoin de vous montrer.

C’est là qu’on arrive à créer un business à 360°. Du site vers les réseaux sociaux et inversement, du SEO local vers les site, du site vers d’autres contenus. Ca prend du temps et de la réflexion. Procédez par étapes.

Bien que le blogging soit un élément clé de la stratégie de référencement, il ne doit pas être la seule stratégie. Se concentrer sur la satisfaction des besoins de votre public cible tout en optimisant pour les moteurs de recherche, c’est la clé. De plus, d’autres approches de référencement, telles que le SEO local et le SMO, peuvent compléter efficacement votre stratégie globale.

Le référencement est un domaine en constante évolution, et rester informé des dernières tendances est essentiel pour maintenir et améliorer votre classement dans les SERP. En combinant ces différentes stratégies, vous pouvez renforcer la visibilité en ligne de votre site et atteindre un public plus large.

Alors toujours prêt à tenir un blog ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer

Recevoir les notifications Push ? OK Non merci